Saturday, 12 November 2016

Japan Culture day in Antwerp / Japan Culture day à Anvers

We participated in the Japan Culture day in Antwerp organized by Antwerp City & NHK culture center.

Nous avons participé un événement organisé par la ville d'Anvers & Centre Culturel de NHK.

NHKカルチャーセンター主催のアントワープでのイベントに出演しました。



 DON PAN BUSHI

 Duo shinobue  Aizu wakamatsu 

 
Awa Odori

Friday, 28 October 2016

Awa dance Workshop de la danse awa

by / Par Ayuko Yonemura (Professeur @ Tsunagari Taiko Center

« Danse d'Awa » (Awa-odori) est une danse que l'on retrouve dans une des fêtes les plus connues du Japon (l'équivalent du Carnaval de Rio au Japon!), à Tokushima, du 12 au 15 août durant la période du O-Bon. Elle est la célébration de ce type la plus animée du Japon.

The Awa Dance Festival (阿波踊り Awa Odori) is held from 12 to 15 August as part of the Obon festival in Tokushima Prefecture on Shikoku in Japan. Awa Odori is the largest dance festival in Japan (Like the Rio Carnival), attracting over 1.3 million tourists every year.
 


Tsunagari-ren @ Paris
Awa-odori festival @ Tokushima
Awa-odori festival @ Tokushima



Workshop
Time - Horaire
Kids / Enfant (6 - 14/15 y.o / ans ) 11:15 - 12:15
Adult : 13:30 - 16:30 (3h)

Price :
Kids : 16€ / Adult : 40€
Limited number of places avalable. /  Nombre de places limités.


Réservation obligatoire :
 
Information en français
http://www.atelierdeflute.com/
Inscription :
http://www.atelierdeflute.com/inscription/workshop.html

Information in English
http://www.atelierdeflute.com/English/index.html
Registration
http://www.atelierdeflute.com/English/registration/workshop.html

日本語
http://www.atelierdeflute.com/Japanese/index.html
http://www.atelierdeflute.com/Japanese/registration/workshop.html

Tsunagari Taiko Center
http://www.tsunagari-taiko-center.com/



Tuesday, 18 October 2016

Taiko event! & Workshop de la danse Awa


Atelier de flûte - Twitter -  @Atelierdeflute



Samedi 12 novembre à 20:00 

Soirée festive japonaise avec Tsunagari Taiko Center 
@Notre Dame Stockel - Salle Pax 
Rue H. Vandermaelen 25
*19h30 : Drink & Petite réstauration (vendu sur place)
Place: 10€ - 8€ (-12) 


Nombre de places limitées Réservation souhaitée 
INFO & Réservation : 
atelierdeflute@gmail.com 
0492 08 23 48





Saturday, 1 October 2016

Journal de cours #2

Aujourd'hui c'était le cours @ Paris.

Bienvenues aux nouvelles étudiantes.

Grâce à la collaboration avec Tsunagari Taiko, mes élèves avancés peuvent jouer avec eux dans la musique de danse traditionnel. Cette collaboration leur avait donné des magnifiques occasions de jouer, comme la fête de la musique, Wake Up drums à Montmartre, Japan Expo etc... 

Aujourd'hui on a commencé Donpan bushi. On verra comment cela évolue. 




Thursday, 8 September 2016

Journal de cours #1

Les cours ont commencé à Bruxelles. 
 
 Pour les nouveaux élèves inscrits au cours de shinobue, c'était la première fois qu'ils ont joué la flûte traversière (japonaise ou autre) mais ils sont vite arrivés à faire un beau son. 
 
Magnifique. 
 
D'après ce que j'ai compris, tous les deux pratiquent le travail de la respiration (pour d'autre raison que jouer la flûte) et peut-être c'est ça la raison? 
 
 
D'après mon expérience, la souplesse dans la sonorité vient de la souplesse de la respiration et la souplesse dans la sonorité donne la souplesse dans la musique (européenne, japonaise.... etc.). La souplesse de la respiration ne dépend pas uniquement de la capacité respiratoire mais aussi la manière dont on utilise nos capacités et notre imagination intérieure. 
 
 
A l'époque, j'ai beaucoup travaillé la respiration pour justement avoir plus de capacité respiratoire. Mais finalement, je pense que c'est plutôt apprendre à l'utiliser qui aide plus pour la musique. 
 
 
 

Sunday, 21 August 2016

Stage à Dinant / Dinant Music Academy

Stage de musique @ Dinant 
Music Academy in Dinant 

de 1 au 7 août 2016 


 Concert d'élèves / Student Concert 
Playing Sakura Sakura with Hideaki Tsuji
Sakura Sakura est une chanson ancienne, paisible et douce.
Sakura Sakura is an old song, calm and pleasant. 



Playing Donpan Bushi with Hideaki Tsuji
Donpan bushi is one of joyful folksong from Akita the North of Japan. 
Donpan bushi est une folksong très joyeuse de la région Nord du Japan.  



Cours / Lesson 





Monday, 11 July 2016

Japan expo in Paris

Comme chaque année, nous avons exposé des shinobue au stand de Tsunagari Taiko Center. Beaucoup de rencontre et un des élèves a fait son début au Japan expo! 


video







Monday, 4 July 2016

Spectacle d'école & une démonstration à Montmartre

Il y a eu un spectacle de l'école annuel Tsunagari Taiko à Paris avec les élèves de l'atelier de flûte qui ont présenté leur morceaux. Les élèves se sont présentés avec l'ensemble de shinobue alors que deux élèves plus avancés accompagnent la danse Awa de Tsunagari taiko. 


@ Spectacle de l'école de Tsunagari


Et puis le 4 juin, un des élèves a participé l'événement de Tsunagari (lié au Wake up drums) et a accompagné à la danse Awa. Il avait d'ailleurs un petit solo qu'il a eu la chance de jouer à Montmartre :-)

son début à Montmartre 

Tsunagari Taiko @ Montmartre

C'était aussi la journée de "koto". Les élèves ont joué avec koto (instrument japonais à 13 cordes, sorte de harpe couchée). L'année prochaine, ce sera la 3e année de l'Atelier de flûte à Paris. 

Spectacle d'école & une démonstration à Montmartre

Il y a eu un spectacle de l'école annuel Tsunagari Taiko à Paris avec les élèves de l'atelier de flûte qui ont présenté leur morceaux. Les élèves se sont présentés avec l'ensemble de shinobue alors que deux élèves plus avancés accompagnent la danse Awa de Tsunagari taiko. 


@ Spectacle de l'école de Tsunagari


Et puis le 4 juin, un des élèves a participé l'événement de Tsunagari (lié au Wake up drums) et a accompagné à la danse Awa. Il avait d'ailleurs un petit solo qu'il a eu la chance de jouer à Montmartre :-)

son début à Montmartre 

Tsunagari Taiko @ Montmartre

C'était aussi la journée de "koto". Les élèves ont joué avec koto (instrument japonais à 13 cordes, sorte de harpe couchée). L'année prochaine, ce sera la 3e année de l'Atelier de flûte à Paris. 


Sunday, 24 April 2016

Ohanami @ Parc de Sceaux

Il y a eu un "Ohanami" par Tsunagari Taiko Center  à Parc de Sceaux à Paris.

Un des élèves à Paris a accompagné la dance Awa au shinobue.







Copyright : Tsunagari Taiko  Center
https://www.facebook.com/tsunagari.taiko.page/posts/1003650246388983

Tuesday, 1 March 2016

Concert de musique japonaise : Le Japon Revisité


Atelier de flûte - Twitter -  @Atelierdeflute




par Sophie Ackermann

Ce 11 février 2016, à l’Atelier Marcel Hastir à Bruxelles, les musiciens Nozomi Kanda, Hideaki Tsuji et Tsubasa Hori nous ont emporté quelques heures dans un monde hors du temps emprunt parfois de nostalgie, de pureté et de sobriété, mais aussi de joie, de danse et d’énergie revigorante ou encore de perfection et de puissance. Les plus jeunes autant que les grands n’ont pu qu’apprécier ce moment magique. Les instruments principaux de ce soir :

la flûte (tantôt japonaise: le shinobue et tantôt classique : la flute traversière),

les percussions japonaises (Taiko),

et le Shamisen (instrument à cordes) et guitare.

Si habituellement la " description" d'un concert se fait du point de vue du public, j'ai pour ma part une approche venant de " derrière la scène", tout en découvrant ce projet pour la première fois ! Par ailleurs, le concert proposé ce soir-là est à considérer non seulement par le programme musical en soit, mais également par tous ses contours et couleurs : tant dans sa préparation, que pour son aspect esthétique, philosophique, et même gastronomique!

En effet, dès son arrivée pour la soirée, le public se voit accueillir par des jeunes filles (japonaises pour la plupart) en kimono ou yukata, courbettes et politesse oblige, permettant ainsi à chacun de se préparer au concert, de vivre les habitudes du Japon et sa philosophie.


 L’habillement (du kimono) est un point important. Les tissus sont colorés, dans une palette de tons doux ou nets, à motifs fleuris ou carrés, tout en respectant une élégance certaine mêlée de sobriété. Mettre un kimono n’est pas si simple. Avant que les premiers auditeurs-spectateurs n’arrivent, les jeunes aides, les deux musiciennes et moi-même nous éclipsons pour nous apprêter. Je dois dire que je me suis vite retrouvée démunie quand j’ai compris qu’il ne suffit pas de rabattre les deux pans de tissu sur le devant puis de couvrir le tout par le obi ( ceinture large en tissu) ! Mais les japonaises sont rapides et en un tour de bras (ou de corps) Nozomi, la flûtiste, s’habille, aide les autres et moi-même. Elle se maquille aussi. Le visage est presque blanc, les lèvres rouges et les yeux sont bordés d’un trait noir. Les détails des cheveux maintenus en hauteur, pinces, broches et autres décorations sont choisis avec soin, ce qui ne manquera pas de marquer les curieux et les admirateurs.


Je cours, c’est déjà l’heure. La table a été préparée de façon rapide et ordonnée (j’ai pu à ce moment enfin expérimenter la vivacité d’esprit et de serviabilité renommée des japonais !), et lorsque nous revenons de notre habillage, la salle d’accueil est déjà bien remplie. Quelle table ? Eh bien...celle des dégustations (mhhhmmm... ), comme promis ! 


Le public a eu le bonheur de choisir son repas du soir parmi différentes propositions gustatives typiquement traditionnelles : futomaki, inari zushi, yakitori, et karaage pour les saveurs salées, daifuku et pâte de haricot rouge pour les saveurs sucrées, le tout accompagné d’un bon thé vert chaud ou froid et des sourires et encore une fois courbettes (impossible d’y résister) des volontaires en kimono. Les délices ont disparus dans les estomacs avant même que la présentation des instruments ne commence.


 La présentation fut très intéressante, d’une durée d’à peu près une demi-heure, où chaque musicien parla avec cœur de ses instruments, en illustrant les différentes sonorités et styles par de petites démonstrations musicales individuelles. Après une courte pause, le moment tant attendu débute.
  
D’abord à deux musiciens sur scène, avec le shinobue et le shamisen, une atmosphère un peu en suspens se crée. Attentifs à ce qui se trouve devant notre regard, nous entendons alors un son pur se répercutant dans les quatre coins de la salle. En vêtement noir traditionnel, presque intimidante par sa force intérieure et sa concentration, la percussionniste Tsubasa entre sur scène par l’arrière du public, très lentement mais assurément, le pas mesuré et une gestique suivant un mouvement parfait. C’est avec une simple petite cymbale (chappa), mais tellement riche en sonorités et effets que l’ensemble musical prend forme. C’est pour moi ici une démonstration pure d’art : mélangeant son, image, geste, esprit. On ne sait pas non plus trop définir ou est la limite de l’improvisation et de la musique écrite, ce qui ajoute à la sensation de découverte de l’inconnu une dimension d’intérêt sans cesse solicité.




Les trois membres sur scène ont tous leur personnalité très marquée et complémentaire : Hideaki, drôle et enjoué, très bavard aussi, apporte l’humour. Nozomi, plus douce et élégante, chantant parfois ou appelant le public à participer, ne manque pas de particularité. Et Tsubasa, droite, puissante et pourtant sensible apporte une rigueur coupée par des esquisses de sourires motivés par la musique lorsqu’elle joue. Le groupe nous interprète des pièces qui semblent parfois mystiques, et d’autres traditionnelles parfois très amusantes. Le public est amené à chanter avec le groupe : notamment « Tchakkiri bushi » (j’en ai retenu surtout le « tcha kiri na » chanté en cœur !), cette chanson entraînante pour encourager les travailleurs à couper les feuilles de thé dans les plantations. 

Un peu la version japonaise de « siffler en travaillant ». Chanter, frapper dans les mains, voire danser (!), on se laisse entraîner dans un tourbillon musical à la fois un peu innocent et pourtant touchant les êtres au plus profond d'eux-mêmes. Impossible de ne pas mentionner la berceuse « Warabi gami » : au chant, Tsubasa, accompagnée par la flûte traversière et la guitare. Les gens retenaient leur souffle, voire quelques larmes. Le chant dit, et son interprétation, m’a personnellement transpercée par sa sincérité, sa beauté et sa mélancolie. 


Le concert et la soirée en général fut de haute qualité et je ne manquerai pas d’y participer à nouveau. Que l’on soit fan du Japon ou complètement étranger à cette culture, que l’on soit musicien ou simplement intéressé, c’est un moment magique à expérimenter qui satisfait tout le monde sans exception !





Friday, 19 February 2016

Concer d'étudiant - Student Concert


Atelier de flûte - Twitter -  @Atelierdeflute


Deux de mes élèves ont participé un concert des élèves avec les élèves de la classe de violon du conservatoire de Mons. C'était la première concert pour une élèves au première année et l'autre à 17 ans qui joue déjà très bien a joué "Le carnaval de Venise" de Briccialdi. Les deux ont bien préparé et tout est bien passé. 

C'était aussi un bon expérience pour mes élèves qu'elle ont pu écouter les violonistes du conservatoires.
Two of my students attended a student concert with the violin class student from the Conservatory of Mons . It was the first concert for one student in first year and another student age of 17 who already plays very well played " Carnival of Venice" of Briccialdi . Both were well prepared and everything went well.

It was also a good experience for my students that she could listen to violinists of conservatories.





Friday, 15 January 2016

SHINONOME - le Japon revisité / Japan heroverwogen -


Atelier de flûte - Twitter -  @Atelierdeflute


JEUDI 11 FEV. 2016 20H @ ATELIER MARCEL HASTIR 

Le Japon revisité - Japan Heroverwogen
*19h : explication & essai des instruments.
*19uur : een demonstratie van de instrumenten en kan je zelf proberen. 

Nozomi Kanda - Shinobué & Flûte/ Fluit
Hideaki Tsuji - Shamisen & Guitare  / Guitaar
Tsubasa Hori - Taiko

TARIF PREVENTE / VOORVERKOOP  12 € - 10 € (+65) - 8 € (-12) 
Via virement / Carte Crédit 

TARIF SUR PLACE /VER KOOP TER PLAATS  15€ - 13€ (+65) - 10€ (-12) 

Il y aura de la nourriture japonaise vendu sur place. 
Er zal Japans eten te koop zijn in de zaal! 




Monday, 11 January 2016

Danse Awa

Atelier de flûte - Shinobue - @ Paris
 Classe de "Awa-Odori" de Tsunagari-Taiko Center avec les étudiants de fué avancés pour accampagner. Danse Awa est une danse traditionnelle de Tokushima.

Atelier de flûte - Shinobue - @ Paris
the class "Awa-Odori" of Tsunagari-Taiko School with my advanced students playing the flute for their dance. Awa dance is the traditional dance from Tokushima (which is actually my grand-parents's home-town)  

Excerpt from "Kanda Nozomi Music" (Facebook)